Sélectionner une page

Le thé c’est une question d’équilibre, au sens propre du terme.

Aromatiser sans prendre le pas sur le thé, donner le bon ton à tous les ingrédients, broder une étoffe sur un thé, tout est une question d’équilibre.

Mais c’est aussi l’équilibre par la pensée.

Et la philosophie de Joséphine B. que j’ai créé, c’est celle des 3B.

3 B., 3 femmes et 3 arts

 

 

3 femmes avec un grand B. auxquelles

je donne vie avec poésie…

B.elle et B.onne

Je vis en toi. Sur tes pas.
Ce château si B.eau et ce lieu si précieux.
Toi, fille adoptive de Voltaire, si cultivée, si proche de cette solidarité.
Ce lieu de création fait rejaillir ton nom.

Joséphine de B.eauharnais

Cette femme représente tout pour moi,

B.elle et intemporelle.
Les roses
Le royal
Son destin
Son Napoléon
Ses serres, son Paris
SaMalmaison
Sa porcelaine
Ses mousselines
Ses étoffes,
Cette élégance…
Je l’aime. Je suis avec elle.

Joséphine B.aker

Cette folie, cette originalité et cette gaieté, cet amour du rire et de la liberté.
Ce sourire inconditionnel pour rendre la vie si B.elle.
J’ai aussi deux amours, celui de Paris, si joli et celui de la savane, qui transporte mon âme…

Tu es mon autre moi, celui de la joie.

Le .on

L’arôme, les notes, les accords, les saveurs, les odeurs et le parfum. Mais aussi le bouquet, la liqueur, la palette aromatique, la texture et l’impression en bouche… Oui j’ai cherché le meilleur à travers le monde, les meilleurs crus, les plus rares, les plus surprenants, les plus inattendus et les plus royaux tous dotés d’une belle personnali-thé.

Tous mes thés s’accordent avec un met, un vin, se cuisinent comme une épice, se dégustent également seuls et sont là pour enchanter les plus B.elles gastronomies.

Des crus exceptionnels qui ne contiennent aucun polluants, jusqu’aux sachets et aux boîtes à chapeau confectionnées avec de la colle naturelle, cela fait partie de mes premières exigences. La méthode d’aromatisation que j’ai choisie est unique et va au delà de la simple différence entre “arômes” et “arômes naturels”, je sélectionne ainsi les meilleurs ingrédients. L’assemblage est un art et je ne lui donne aucun hasard…

Le .EAU

Le B.eau, c’est aussi crucial pour moi. L’esthétisme, ce n’est pas l’ostentation. Le visuel, les couleurs, la texture sont, à mes yeux, une vraie richesse.

Les matières, les étoffes, les rubans et les feuilles sont autant de b.eaux ingrédients qui s’articulent autour du sur-mesure, comme en haute-couture…

J’aime le B.aroque comme la simplici-thé… Nous avons la chance de pouvoir contempler le monde, alors je souhaite également le valoriser avec de beaux objets, accessoires, vaisselle qui subliment cet art du thé ainsi que l’art de la table et celui de l’art de vivre…

Le .IEN

Le B.ien, c’est le lien avec les hommes, un lien qui se tisse, de la cueilleuse sri-lankaise jusqu’au sens que vous donnez à vos créations afin de valoriser les entreprise du patrimoine vivant. Un lien également nécessaire dans la sélection de vos partenaires et producteurs, c’est ainsi que mes thés sont cueillis à la main, les bourgeons récoltés un par un, dans le respect des cueilleuses et des acteurs qui participent à la chaîne. Ce lien, il est aussi présent à travers ma participation à des causes qui me sont chères… Le vrai B.ien est celui qui vous fait vraiment du Bien. Bien cultivé, bien aromatisé, bien confectionné, bien car tout simplement porteur de rêves qui se réalisent…

Ce B.ien à un nom, c’est le “commerce turquoise” au symbole de paonne de l’Oise…

Car le luxe, la vie est une question d’équilibre.
C’est cet équilibre que je vous offre.

M