Sélectionner une page

N°1 Cœur de B.ergamote à l’anglaise

A partir de 25,00

Collection Joséphine B.

Thé Earl Grey à la bergamote (Ecosse, Highlands)

Notes : fruit, agrumes, bergamote

Le thé de Madame Brown. Le thé des bonnes manières à l’anglaise. Mon premier thé qui a une place toute particulière dans mon coeur…

LIVRAISON OFFERTE

Effacer
UGS : COEUR-BERGA Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

Origine : Ecosse

Ingrédients : Thé noir, huile naturelle de bergamote sicilienne, fleurs de mauve

Mode d’emploi : Prendre 2g de thé pour 15cl / infuser 95° et 3 minutes

Création exclusivement réalisée par Joséphine B.

Conseils de conservation :  A conserver à l’abri de la lumière, de l’humidité, de la chaleur.
A consommer de préférence avant fin : voir sur l’emballage

 
Joséphine B. / Château de Villette, 203b, 60700 PONT-SAINTE-MAXENCE, France / les3b@josephineb.fr / josephineb.fr

Histoire du thé

A 20 ans, j’ai eu envie de voyages, d’évasion, de découvertes, de rencontres, de sortir des sentiers battus.

Et pour tout breton, le rêve se trouve déjà outre-manche. Alors j’ai décidé de partir pour mieux revenir.

Mes grands-parents m’ont donc emmené un matin à la gare maritime de Saint-Malo pour le grand départ. Mon grand-père, au moment de l’au revoir, me dit : “à ton âge, j’ai pris la même route, au lieu de garder les vaches, je suis parti sur un bateau vers l’Angleterre”. C’est vrai que ce grand-père m’avait dédicacé sur un de ses livres : “Joséphine, pour que nous restions libres…”. à ce moment précis, c’était cela pour moi la liberté.

J’arrive donc à Portsmouth, et je prends chaque jour le même trajet pour aller travailler. Au bout de ma rue, un matin, je vois une grand-mère, derrière les grandes vitres de ces maisons anglaises, typiques, vous savez ces si belles et petites maisons anglaises, si jolies, avec ces rideaux qui ressemblent à des rideaux de théâtres non restaurés. Elle m’offrait un sourire à chaque fois que je passais le matin devant sa fenêtre. Et comme j’allais tous les dimanches chercher du lait frais sur ce même trajet, un jour je  déposais du lait devant sa porte.

Et puis un jour Madame Brown qui avait en effet des yeux si marrons m’a ouvert la porte.

Je parlais mal anglais. Elle me dit :  “You have to learn good english manners, like a Lady”.

Vous savez ces manières de boire le thé avec patience, distinction, raffinement, élégance, délicatesse et conversation.

Je suis venue tous les dimanche. Accompagner ce délicieux thé à la bergamote et ces scones bien chauds fut un rituel. Le dimanche de mon départ, je me suis rendue compte en levant la tête, que la rue ou je vivais, s’appelait Manners road. La rue des manières. C’est cela en fait les bonnes manières, ouvrir son cœur et pouvoir l’utiliser.

M